L’opportunité du plan « 1 jeune, 1 solution »

Doté d’une enveloppe de plus de 6 milliards d’euros, le plan « 1 jeune, 1 solution »a été pensé dans une logique de relance, suite à la crise sanitaire de la Covid 19. Concrètement, ce plan met en place une prime exceptionnelle à l’embauche des apprentis et des alternants, afin de faciliter l’entrée des jeunes dans la vie professionnelle.

Du 1er juillet 2020 au 28 février 2021, cette mesure s’appliquera sur l’ensemble des embauches d’alternants et d’apprentis, au sein de toutes les entreprises françaises de tous secteurs confondus. L’aide exceptionnelle s’élève à 5 000 euros pour le recrutement d’un jeune de moins de 18 ans et à 8 000 euros pour l’embauche d’un jeune de plus de 18 ans. Attention, les alternants et apprentis recrutés doivent préparer un diplôme de niveau Master au maximum. 

Il ne faut pas oublier non plus que les entreprises de plus de 250 salariés doivent répondre à leurs obligations en matière de seuil de contrats de professionnalisation ou de contrats d’apprentissage au sein de leur effectif pour l’année 2021. Une entreprise qui n’aurait pas atteint son obligation d’emploi de contrats en alternance, se devra de rembourser l’intégralité des sommes qu’elle aurait perçue dans le cadre du plan de relance. 

L’opportunité est loin d’être négligeable : le reste à charge pour l’employeur devient moindre au regard de ce qu’il aurait dû verser sans cette aide…

Les références juridiques :  

  • Décret n°2020-1084 du 24 août 2020. 

Laisser un commentaire