Augmentation de 13% du recours au CPF pour les bénéficiaires de l’obligation d’emploi

Toute entreprise d’au moins 20 salariés se doit d’embaucher 6% de personnes handicapées. Ces personnes en situation de handicap et bénéficiaires de l’obligation d’emploi disposent d’un Compte personnel de formation. Mais ces dernières mobilisent-elles régulièrement leur CPF ? 

L’utilisation du compte personnel de formation par les personnes en situation de handicap bénéficiaires de l’obligation d’emploi est mise en avant à l’occasion d’une étude réalisée par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) publiée le 7 juillet 2020.

Ainsi, cette étude démontre qu’« en 2018, la mobilisation du compte personnel de formation par les bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE) a progressé avec près de 11 100 entrées en formation contre 9 800 en 2017, soit une augmentation de 13 %». Si cette évolution est inférieure à celle constatée pour les salariés du secteur privé, l’étude précise qu’en comparaison au salarié du secteur privé, les BOE sont plus âgés et moins diplômés. Toutefois, ces derniers se retrouvent sur les domaines de formations suivies.

En effet, les principales formations suivies dans le cadre du CPF par les bénéficiaires de l’obligation d’emploi et les salariés du privé relèvent des mêmes domaines :

  • Langues (26 % des formations en 2018),
  • Informatique (16 %), transport (15 %),
  • Développement des capacités d’orientation et d’insertion professionnelle (12 %),
  • Sécurité (3 %).

Les références juridiques :

https://retraitesolidarite.caissedesdepots.fr/content/questions-retraite-solidarit-les-tudes-n-30

Laisser un commentaire